Accueil > Vie municipale > Edito du Maire

Edito du Maire


En tant que nouveau maire mes premiers mots iront aux Pipriataines et aux Pipriatains que je remercie pour la confiance qu’ils nous ont accordé le 15 mars. Je veux leur dire que cette confiance nous honore et nous oblige.


Mais entre le 15 mars et aujourd’hui, le monde a connu un bouleversement profond : nous avons tous connu le confinement, situation inédite pour nous tous.
Nous ne savons pas comment demain ce contexte sanitaire va évoluer, nous ne savons pas dans quel état sera notre pays prochainement en matière sociale ou économique.
De nombreuses transformations sont à venir et elles devront être anticipées ou accompagnées au mieux. En tant qu’élus nous aurons un rôle important à jouer dans ces transitions.
Tout cela nécessitera engagement et responsabilité mais aussi solidarité afin que les transformations soient collectives et ne laissent personne sur le bord du chemin.


Cette responsabilité je vais pouvoir la mener avec une équipe solide et engagée prête à mettre ses compétences et son énergie collective au service de notre commune.
C’est aussi une responsabilité qui impose une certaine humilité.
Nous nous inscrivons dans une continuité. On dit « apporter sa pierre » et une commune c’est une construction : nous allons apporter nos pierres à l’édifice, comme d’autres l’ont fait avant nous et comme d’autres le feront après nous.


La mairie, c’est le visage de la République dans une commune. C’est le lieu où flotte son drapeau et où s’inscrit sa devise : « Liberté, égalité, fraternité ». Chaque élu est un représentant de notre bien commun le plus précieux, cette République, avec ses lois et ses valeurs fondamentales. C’est une belle et grande responsabilité.
Mais être élu, c’est un mandat, pas un métier.
N’oublions jamais que nous avons été élus pour servir. Nous serons alors dignes de la confiance qu’ont placé en nous les électeurs pipriatains.


Actualités

Recensement citoyen obligatoire

Recensement citoyen obligatoire

Le 20 juillet 2016

Tout Français doit spontanément se faire recenser auprès de sa mairie (ou du consulat s’il habite à l’étranger). C’est obligatoire pour pouvoir se présenter aux concours et examens publics.

En savoir plus
Voir toute l'actualité